Patrimoine

La citadelle

La citadelle de Diest est le seul exemplaire en briques encore debout en Flandre. Elle fut bâtie entre 1845 et 1853 sur les hauteurs de l’Allerheiligenberg. La construction de la citadelle a marqué la fin de la transformation de Diest en ville fortifiée, après l’érection du fort, des remparts et des portes. L’ensemble de la construction avait une finalité purement militaire. Son seul élément décoratif : la porte de style néoclassique en pierre de taille.

Le complexe faisait office de fortification indépendante, capable de subsister en totale autonomie lors d’un siège, voire après la chute de la ville. Des tirs d’artillerie devaient, en outre, empêcher l’ennemi de quitter la ville pour avancer vers Louvain.

Bien que la menace néerlandaise ait rapidement disparu, la citadelle a rempli diverses fonctions militaires jusqu’il y a peu. Le premier bataillon de parachutistes y a eu ses quartiers jusqu’en 2011. Après son déménagement, le complexe est resté vide. Aujourd’hui, le site oscille encore entre le passé et l’avenir… dans l’attente d’une nouvelle affectation.

Pentagone

La citadelle a une forme pentagonale (chaque côté mesure environ 190 m) et est entourée de douves asséchées. Au milieu : une vaste place ouverte, d’où l’on accède aux fronts et aux bastions. La caserne disposait de différentes infrastructures destinées à assurer la subsistance des troupes : locaux de service, pièces de vie, dortoirs, remises pour les armes et la nourriture, pharmacie, cabinet médical, boulangerie et cuisine.

Le système de défense de Chasseloup-Laubat est véritablement unique. Les canons situés dans les flancs des bastions (saillie pentagonale du rempart) doivent flanquer les douves. Les caves à canons sont protégées, à l’avant, par une sorte de masque en briques. Ce masque apportait non seulement une solution pour l’évacuation des fumées, mais il protégeait aussi les canons de la destruction. La citadelle de Diest est la seule d’Europe où ce système de défense est resté pratiquement intact.

Il est possible de visiter la citadelle et/ou le Musée Pégase avec un guide. Plus d’infos sous l’onglet « Pour les groupes ».